15 avr. 2012

Au nom du père, du fils et de John Lennon - Laurence Schaack & Goulven Hamel


Cornelius Caine, jeune aristocrate bègue et maladroit, quitte son collège archi snob pour se plonger dans le "swinging London".
Grâce à sa cousine sexy et délurée, il découvre la mode, les soirées branchées et rencontre même ses idoles, les Beatles. Il tombe sous le charme du plus insaisissable d'entre eux, John Lennon, et noue avec l'icône pop une dangereuse amitié qui le mènera à la découverte de lui-même...

Mon avis : Après la plongée dans l'univers hip hop avec Le béton qui coule dans nos veines, me voilà cette fois embarquée dans un voyage vers le passé et l'univers décalé des sixties.

Et comme précédemment, j'ai été vraiment emballée ! L'histoire m'a un peu moins intéressée, je ne sais pas trop pourquoi... Les personnages sont pourtant attachants, que ce soit Cornélius, Sally ou mieux encore Théodora. Mais découvrir les Beatles sous un jour complètement différent de celui qui était véhiculé, a été assez... perturbant.

Toutefois, l'immersion dans les années 60 est totalement réussie. C'est une décennie, qui je dois dire, me fascine de plus en plus. Elle se présente pour moi comme un tournant dans le "monde des jeunes adultes", et cela est parfaitement reflété dans ce livre.

Encore une fois, toute la dernière partie du livre est consacrée à nous en apprendre plus sur cette période et sa vague musicale. Un vrai régal pour les amateurs de musique.

Bref, je ne peux que vous conseiller de vous y arrêter !

1 commentaire:

  1. Ça a l'air sympa en effet. :) (et puis j'adore le titre, ahah ! xD)

    RépondreSupprimer